Citations

 

C’est une histoire sans fin. J’enrichis cette rubrique de toutes sortes de citations qui me plaisent. Elles n’ont de rapport entre elles que de m’avoir arrêté. Une ligne, un paragraphe, une page. Exotiques, actuelles ou anciennes, classiques, drôles, prise de tête,… elles peuvent conjuguer les genres.

Pendant la Drôle de Guerre, un officier de réserve tombe amoureux d’une femme-lutin.
« -Quel âge as-tu ? lui demandait-il parfois en lui lissant les sourcils de son doigt, désarçonné par sa beauté mieux que par un coup de vent, clignant des yeux sous une lumière trop vive, pendant qu’elle riait  de son rire de  gorge et le dépeignait de ses doigts légers – mais il comprenait que sa question n’avait pas de sens et la jeunesse ici n’avait pas affaire avec l’âge ; c’était plutôt une espèce fabuleuse, comme les licornes. « je l’ai trouvée dans les bois » songea-t-il, et une pointe merveilleuse lui entrait dans le cœur ; il  y avait un signe sur elle : la mer l’avait flottée jusqu’à lui sur une auge de pierre ; il sentait combien précairement elle était prêtée ; la vague qui l’avait apportée la reprendrait. »

Julien Gracq  Un Balcon en forêt

définition paradoxale du récit romanesque :

« … les quelques pages de démonstration qui suivent tirent toute leur force du fait que l’histoire est entièrement vraie puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre. »

Avant-propos de l’Ecume des jours de Boris Vian, 1946.

 

 La Guerre

La guerre, c’est un massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas.                   (Paul Valéry) Rhétorique : Chiasme

 

 

HAÏKUS

 Les dents
du clochard hilare
- un clavier de piano.

Méditant
sur l’éternité
je n’ai pas vu le temps passer.

Aujourd’hui
quelques bulbes sales
demain de jolies fleurs.

 

Jean-Louis BOUZOU

 

 

 

Laisser un commentaire




athkanna philosophie |
lechatquifume |
aaronjosu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Auberge-Atelier
| Douceur de Rêve
| alfalsafa