Faut-il supprimer des postes dans l’Education Nationale

30112008

Faut-il supprimer des postes dans l'Education Nationale dans littérature poésie xls Evolution du nombre d’enfnats nés en France métropolitaine

 




30112008

A propos du congrès du P.S.

 

L’ancien se meurt,

le nouveau ne parvient pas à voir le jour,

dans ce clair-obscur surgissent les monstres. »

ANTONIO GRAMSCI




Hommage à Corot

30112008

 Sur internet, on trouve de tout, y compris des chefs d’oeuvre.

cette splendide photo vient agrémenter ma collection de photos zen.
Hommage à Corot

  http://photos.blogs.liberation.fr/vosphotos/fernandez_marieclaire/index.html




Prémonition

30112008

Il y a 40 ans Clarke et Kubrick ont écrit le scénario de 2001. Un extrait vous dira que nous avons échappé au pire.

La situation politique aussi loin qu’il se souvînt, avait toujours été proche d’une crise permanent. Depuis les années 70, le monde était dominé par deux problèmes qui, ironiquement, tendaient à s’annuler mutuellement.

        Bien que le contrôle des naissances se fût avéré sûr et économique et qu’i eût été admis par les plus grandes religions, il était venu trop tard : la population mondiale atteignait maintenant 6 milliards, dont un tiers dans l’Empire chinois. Certains gouvernements autoritaires avaient voté des lois limitant la famille à deux enfants, mais leur application s’était révélée impossible.

Le résultat était maintenant que la nourriture manquait dans tous les pays. Les Etats-Unis eux-mêmes connaissaient des jours maigres, et l’on prévoyait la famine générale d’ici quinze ans, en dépit des efforts qui avaient été accomplis pour coloniser la mer et développer les aliments de synthèse.

Plus que jamais la coopération internationale était nécessaire, mais les frontières étaient toujours aussi nombreuses que par le passé. En un million d’années, la race humaine avait perdu bien peu de son agressivité. A travers les lignes d partage symbolique qui n’étaient évidentes que pour les politiciens, les trente-huit puissances nucléaires s’observaient avec méfiance. Elle possédaient en commun assez de mégatonnes pour faire sauter la planète. Par miracle, nul n’avait encore déclenché le conflit, mais la situation ne pourrait se prolonger indéfiniment.. les Chinois, pour des raisons mystérieuses, venaient de mettre à la disposition des pays encore démunis une puissance de cinquante ogives nucléaires avec leurs vecteurs. Le prix était de 200 millions de dollars et des facilités de paiement étaient offertes.

Peut-être ainsi que l’avaient suggéré certains observateurs, essayaient-ils de renflouer leur économie défaillante en faisant rentrer des devises. A moins qu’ils n’aient découvert des armes si perfectionnées qu’elles renvoyaient toutes les autres au rang de simples joujoux. On parlait de radio-hypnose à partir de satellites, de virus, de chantage grâce à quelque fléau de synthèse dont les Chinois seraient les seuls à posséder l’antidote. Ces idées charmantes appartenaient, très certainement à l’arsenal de la propagande de pur imagination mais on ne pouvait raisonnablement les écarter toutes.

Arthur C. Clarke. 2001, l’odyssée de l’espace. 1968.







athkanna philosophie |
lechatquifume |
aaronjosu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Auberge-Atelier
| Douceur de Rêve
| alfalsafa